Thèse F/H – Simulation d’agents autonomes dans des environnements virtuels connectés chez Orange

ref : 0027158 | 20 mars 2020

date limite de candidature : 17 juil. 2020

4 rue du clos Courtel 35510 CESSON SEVIGNE – France

https://orange.jobs/jobs/offer.do?lang=FR&joid=91009

votre rôle

Votre rôle est d’effectuer un travail de thèse sur la simulation d’agents autonomes dans un contexte d’environnements virtuels connectés : Bâtiments connectés, Smart-Home, Smart-Cities, etc.

Grâce aux outils d’éditions 3D il est aujourd’hui aisé de créer des copies virtuelles d’environnements connectés tels que les Smart-Homes et Smart-Cities. Le peuplement de ces environnements par des agents virtuels intelligents (AVI) permet de générer des données d’usages synthétiques issues des objets connectés. Ces données peuvent permettre d’effectuer des observations et des traitements en temps réel ou a posteriori sur les usages afin de proposer des adaptations de services et des nouvelles offres. Ceci peut être réalisé par simple observation par des experts métiers afin de déterminer des adaptations de configuration mais également via des algorithmes de traitement tels que des algorithmes d’apprentissage statistique. En effet, l’une des tendances actuelles en termes de traitement de données et d’apprentissage supervisé est l’exploitation de données synthétiques. L’un des cas d’usages envisagés concerne par exemple la reconnaissance de l’activité d’un utilisateur à partir de données de capteurs non intrusifs (capteur de présence, d’ouverture de porte, etc.). Avec ce type d’approches, la véracité des données générées par le modèle de simulation est primordiale ; il faut donc s’assurer de la crédibilité et de la diversité des comportements des agents virtuels simulés.

L’objectif de cette thèse est de proposer des modèles de comportements paramétrables, assimilables à des modèles d’intelligence artificielle (IA) avec l’aide de solutions de création d’environnements virtuels informés. On parle ici d’IA symbolique (inférence, planification) et non connexionniste (apprentissage automatique, apprentissage profond)». Ces modèles auront pour but de générer un comportement émergent (séquencement d’actions) crédible et statistiquement validable pour un ou plusieurs agents autonomes potentiellement en interaction entre eux et avec des utilisateurs réels.

Références

[1] Rozenn Bouville, Valerie Gouranton, Thomas Boggini, Florian Nouviale, and Bruno Arnaldi. #FIVE : High-level components for developing collaborative and interactive virtual environments. In Software Engineering and Architectures for Realtime Interactive Systems (SEARIS), pages 33{40. IEEE, March 2015.

[2] G Claude, V Gouranton, R Bouville Berthelot, and B Arnaldi. Short Paper: #SEVEN, a Sensor Effector Based Scenarios Model for Driving Collaborative. Virtual Environment. ICAT-EGVE, International Conference on Articial Reality and Telexistence, Eurographics Symposium on Virtual Environments, page 4, 2014.

[3] Barot, C. (2014). Scénarisation d’environnements virtuels. Vers un équilibre entre contrôle, cohérence et adaptabilité. PhD thesis.

[4] Kang, Y., & Tan, A. H. (2013, August). Self-organizing cognitive models for virtual agents. In International Workshop on Intelligent Virtual Agents (pp. 29-43). Springer, Berlin, Heidelberg.

[5] Darty, K., Saunier, J., & Sabouret, N. (2014, August). Agents behavior semi-automatic analysis through their comparison to human behavior clustering. In International Conference on Intelligent Virtual Agents (pp. 154-163). Springer, Cham.

[6] Olivier, A. H., Bruneau, J., Cirio, G., & Pettré, J. (2014). A virtual reality platform to study crowd behaviors. Transportation Research Procedia, 2, 114-122.

votre profil

Formation demandée : Master ou diplôme d’ingénieur dans le domaine de l’informatique

Expériences souhaitées :

  •  Expérience dans la création d’environnements virtuels interactifs.

  •  Des travaux sur les avatars et/ou les agents autonomes seraient un plus.

  •  Avoir une expérience dans un contexte recherche serait un plus (labo académique ou industriel)
    Compétences (scientifiques et techniques) et qualités personnelles souhaitées pour le poste :

  •  C++/C#

  •  Unity3D

  •  Rigueur, autonomie, capacité de synthèse, Anglais.

  •  Facilités de présentation et rédaction

le plus de l’offre

Les comportements d’agents dans les expériences 3D sont généralement scriptés ou en général ont peu de liberté d’action. La valeur ajoutée de l’offre de thèse est d’être capable d’innover sur la crédibilité des comportements émergents pour qu’ils puissent servir à alimenter des processus de traitement de données ou pour qu’ils puissent simplement peupler des environnements 3D créés par Orange.

entité

L’équipe eXperience Design Lab (xdlab) a pour ambition de mettre la compréhension de l’humain au coeur des projets et du processus d’innovation pour que l’expérience Orange soit mémorable.

Ses missions sont :

  •  Construire la vision Design et définir les fondamentaux de l’expérience Orange, développer les savoir-faire, outils et méthodes UX et les diffuser largement dans le groupe et les projets.

  •  Réaliser les éléments d’expérience pour les projets et produits du groupe, explorer et matérialiser de nouveaux concepts d’expérience en relation étroite avec les équipes Marketing et Techniques.

contrat

Thèse

Pour postuler : https://orange.jobs/jobs/jobapply.do?do=edit&joid=91009&wmode=light

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :